Promotion et rayonnement de la langue française.

Maintenir la qualité de notre langue, sans laxisme ni purisme.

Publications

  •  Lorsqu’en 1637,  René Descartes rédige le discours de la méthode, il l’écrit en français, contrairement à tout ce qui se pratiquait avant lui en matière de philosophie, de sciences et de techniques, abandonnant le latin presque exclusivement utilisé jusque là dans les domaines du savoir, Ce faisant, il crée une véritable rupture dans la pensée occidentale, et pas seulement du point de vue linguistique, car il invente une nouvelle forme de réflexion fondée sur la Raison et qu’on appelle encore aujourd’hui la pensée cartésienne, celle-ci consistant à développer une philosophie du doute et à construire le savoir sur des fondements certains : « Je pense , donc je suis ». 
                                                                                                                                      Lire la suite...

Le français, langue de l’Abstraction

  • Dans son livre Mignonne, allons voir si la rose…, François Cavanna, le célèbre journaliste-écrivain, parmi les qualités qu’il attribue à la langue française, déclare qu’elle est, entre autres, "la plus propice à l’abstraction".


Quand le français occupe le devant de la scène

  • Après le cinéma et la bande dessinée, explorons un autre mode d’expression populaire le théâtre, non pas celui qui met en scène la langue de Molière, mais celui que l’on va voir en arpentant les rues de Paris, le théâtre de boulevard. Au commencement, il y avait les théâtres des boulevards, ...

Quand le français fait son cinéma !

  • La richesse de la langue française se retrouve dans son prestige culturel, dans sa notoriété internationale, dans sa littérature exceptionnelle, et dans d’autres modes d’expression, considérés, sans doute à tort, comme mineurs, mais bien vivants, le cinéma, la bande dessinée, le théâtre de boulevard, le roman d’aventures et la chanson.    


Quand le français soigne son image !

  • La langue française n’est pas réservée à des modes d’expression destinés à une élite. Nous avons vu dans un précédent article qu’elle a fait merveille au cinéma, art populaire s’il en est. Dans le présent article, c’est de la bande dessinée que nous allons parler, et plus spécifiquement des relations étroites entre le dessin et le texte dans la bande dessinée francophone, entre le trait et la plume, entre l'image et sa bulle.                     Lire la suite... 



Le roman feuilleton : Quand le français se lance dans l'aventure

      Il existe une sorte de roman populaire qui a connu à partir du XIX ème siècle et jusqu'à nos jours un succès incroyable et qui n’en appartient pas moins pour toujours à notre patrimoine littéraire : le roman-feuilleton. Ce genre littéraire, tel quel, est un peu tombé en désuétude, mais un peu seulement, car nous verrons qu'il reste encore bien vivant en s'étant adapté aux exigences des média contemporains. 

                                                          En savoir plus ...











Quand le français donne de la voix


S'il est un genre d'expression populaire, c'est bien la chanson, que l'on retrouve d'ailleurs dans toutes les langues et dans toutes les cultures. La chanson française a cependant une place à part, d'abord parce qu'elle jalonne pratiquement tous les évènements de notre histoire : ne dit-on pas qu’ « en France, tout finit par des chansons » ? En savoir plus ...

 

Le français, une vocation à l'universel 

En 1989, lors des festivités liées au bicentenaire de la révolution française, Madame Margaret Thatcher, invitée officielle, avait fait remarquer, un rien condescendante, que l’Angleterre avait réalisé sa révolution bien avant la France et qu’Olivier Cromwell avait fait décapiter le roi Charles 1° Stuart en 1649 , soit près de cent cinquante ans avant que les Français ne guillotinent Louis XVI.                                                                                                                                                                                                          Lire la suite...


Prix Nobel de litterature. Une  suite française

Le prix Nobel de littérature, comme les autres prix Nobel, a été créé en 1901 et c’est traditionnellement au mois d’octobre de chaque année qu’il est attribué. La langue française y a été maintes fois distinguée puisque non seulement la France est le pays qui a reçu le plus grand nombre de prix Nobel de littérature, mais aussi parce que la langue française tient une place spécifique dans l’histoire de ce prix. Lire la suite


En français Toutes les voix du monde (1) 

Contrairement à ce que certains croient, la langue française continue de rayonner dans le monde et d’attirer à elle de nombreux locuteurs de tous les continents, notamment des écrivains qui ont décidé de s’exprimer dans la langue de Molière. Le présent article et les suivants ont pour but d’en apporter l’illustration et d’engager une réflexion pour en comprendre les raisons. Nous allons donc faire un tour du monde de ceux – ou du moins de quelques-uns de ceux - qui ont choisi d’écrire en français, afin de découvrit la réalité et la vitalité de la langue française dans le monde. Lire la suite




Après le continent américain, tournons-nous maintenant vers l’Asie, et plus précisément pour ce qui concerne le présent article vers l’Extrême-Orient (le Proche-Orient donneront lieu à un autre article). Pourrait-il vraiment y avoir dans ces vastes régions du monde où le français n’est pas une langue officielle, ni même une langue vernaculaire, des écrivains de langue française ? Il en est beaucoup !  Lire la suite


 En français, Toutes les voix du monde (3).

Après le continent américain, après l’Extrême-Orient, regarder vers le Proche-Orient, c’est nous tourner vers une partie du monde imprégnée de culture française et encore habitée par une francophonie latente. L’écrivain d’origine turc Metin Arditi, né en Ankara en 1945 (La Confrérie des moines volants paru chez Grasset en 2013), nous le rappelle:    Lire la suite


En français, Toutes les voix du monde (4)

Après le continent américain, après le continent asiatique, il est logique de regarder vers L’Afrique, zone d’influence traditionnelle de la langue française et aussi continent où vivent le plus grand nombre de francophones au monde. Pour cette raison d’ailleurs, nous diviserons notre approche en deux parties : L’Afrique du Nord puis l’Afrique subsaharienne à laquelle s’ajouteront des îles de l’océan indien (Madagascar, Maurice,…).   Lire la suite


En français, Toutes les voix du monde (5).

Après les Amériques, après l’Asie, après l’Afrique du Nord, regardons maintenant  vers l’Afrique subsaharienne dont le monde commence seulement à prendre conscience de l’émergence démographique et économique. L’Afrique subsaharienne francophone est en effet désormais un des principaux relais de la croissance mondiale        Lire la suite


En français, Toutes les voix du monde (6).

Depuis mille ans, la langue française exerce son influence de manière récurrente sur l’Europe et le monde occidental (et même au-delà). En voici quelques exemples concrets : dès le XIIème siècle, on parle français autour de la Méditerranée, dans les Balkans, en Morée (Péloponnèse), à Chypre, etc., notamment sous l’influence des templiers dont le français était la langue qui fédérait les huit  «Maisons » linguistiques (France, Provence,  Auvergne, Aragon, Castille, Angleterre, Allemagne et Italie), ce qui explique d’ailleurs que la majorité des grands maîtres était issue de la noblesse française.     Lire la suite


Francophonie au Moyen-Orient
Chers Amis,

A la suite de mon article sur la francophonie au Proche-Orient dans le dernier numéro de notre revue, si vous cliquez sur le lien suivant (en bleu), vous trouverez une excellente illustration de la situation de la francophonie au Proche-Orient, véhiculée notamment par les écoles confessionnelles. Regardez aussi la vidéo du Mgr Golnisch, le directeur de l'Oeuvre d'Orient :



Bonne réception,

Amicalement,


Alain Sulmon


Pourquoi s'acharner à baragouiner "globish" (anglais au vocabulaire limité) quand la langue française nous "cadeaute" (fait cadeau) de tant d'inventivité pour décrire le monde tel qu'il est.
Une "calure" (personne très instruite) adepte du "flexitarisme" (mode d'alimentation principalement végétarien mais incluant occasionnellement viande ou poisson), cela doit forcément exister. La preuve ces deux mots font partie des nouveautés du dictionnaire. 
LIRE LA SUITE