Promotion et rayonnement de la langue française.

Maintenir la qualité de notre langue, sans laxisme ni purisme.

Coups de gueule

« COUP DE GUEULE » d'Alain Sulmon  à Havas Voyage


  • C’est avec consternation que j’ai découvert sur la vitrine d’une de vos agences une affiche en gros titres avec la phrase suivante :  « Découvrez la croisière qui vous ressemble grâce à votre travel planner ». Intrigué, je suis rentré dans l’officine pour constater que son personnel était également affublé (et étiqueté) du titre effarant  de « travel planner ».



« COUP DE GUEULE » du Président Alain Sulmon  à la SNCF à propos d’un courriel
  • C’est avec consternation que je reçois votre courriel intitulé “Votre city break à Paris au meilleur prix”. Puis-je vous tout d’abord rappeler que l’utilisation d’un tel anglicisme ne respecte ni l’esprit, ni la lettre de la loi Toubon ?...


"COUP DE GUEULE " de Denis Rothé à l’Hebdomadaire « La Vie »
  • L’enquête de société intitulée « Premier portrait chiffré des musulmans de France » parue dans le N° 3708 de l’hebdomadaire « La Vie », a retenu toute mon attention. Je m’interroge toutefois sur la forme et non sur le fond de cet article. L’emploi du terme « think tank » ....     
           Lire la suite...




  • Permettez-moi de réagir avec une certaine vivacité à votre “newsletter” que je viens de recevoir par courriel. Pourquoi “newsletter” ?  ....     


 Lire la suite...



Bonjour,

Je suis un donateur de KTO depuis plusieurs années et je suis tout à fait surpris et déçu de constater que KTO tombe comme bien d’autres médias dans l’anglomanie : pourquoi, tout d’abord, appeler votre lettre d’information “newsletter “ ? Vous pourriez tout aussi bien l’appeler : infolettre, lettre-info, lettre-courriel, lettre de nouvelles,... Je vois passer toutes ces appellations utilisées par ceux qui aiment et respectent la langue française.  

                                                                           Lire la suite...


 " COUP DE GUEULE" du Président au CSA du 27/2/2017


 Monsieur le Président,

Le temps semble venu de manifester l’irritation de beaucoup de Français devant les dérives de nombreux médias audiovisuels, et notamment de chaînes de télévision, quant à l’utilisation invraisemblable et innombrable d’anglicismes, au point qu’on peut parler d’un véritable incivisme linguistique généralisé. Certains soirs, par exemple, plus de la moitié des émissions proposées sur les chaînes portent un titre anglo-saxon : Super Nanny, The voice, News non-stop, Newsroom, Actuality, NCIS, Soundbreaking, Elementary, Cash Investigation, etc., etc.     
                                                                                                                    Lire la suite...




"Protestation de Mme Sonia Richard Professeur d'Anglais"


Monsieur le Président,

Faisant écho à la lettre de protestation que vous a adressé le représentant de la défense de la langue française (dfl) du Gard, concernant la pléthore d'anglicismes et américanismes que les divers médias en France utilisent, je voulais m'indigner de la situation d'affaiblissement dans laquelle l'un des médias les plus représentatifs de la France et sa culture, la télévision française place notre belle langue.
                                                                                                              Lire la suite ...




Carte électorale ou carte d’électeur ?”

        
         "Ça y est : je viens de recevoir ma carte électorale. Comme d'habitude, le "cuir" usuel y figure. Ce document, qui devrait s'appeler carte d'électeur, a conservé son appellation de ces dernières années.
Or, une carte électorale est un document géographique ; une carte précisément, qui donne diverses informations sur la localisation des dernier résultats, la répartition des voix, l'âge des électeurs, leur catégorie socio-professionnelle, et tout ce qu'on peut souhaiter dans ce domaine. Bref, une carte.
 Le document servant à voter est une carte d’électeur.
Appeler « carte électorale » un document diffusé à quelque 45 millions de Français est une faute.
La question qui se pose en fin de compte est celle de la compétence des services qui ont laissé passer cette maladresse.
S’agissant d’un texte diffusé à un tel nombre, on peut en effet espérer que les fonctionnaires du ministère de l’Intérieur auraient eu à cœur de le faire vérifier plusieurs fois. Nenni. Leur impéritie est coupable."


Bernard Legrand



   Monsieur le Président, 
     A la suite de mon courrier du 27 février dernier protestant contre l’inaction du CSA face à l’invasion des anglicismes dans les médias audiovisuels, courrier d’ailleurs resté sans réponse, je voudrais attirer votre attention sur un exemple précis de véritable délinquance langagière et de mépris de notre si belle langue :  En savoir plus



Bonjour,

Je suis conscient des efforts faits par le journal La Croix pour respecter la langue française et éviter les anglicismes abusifs. Cependant, dans le numéro de ce vendredi 2 juin 2017, je constate un retour aussi incongru qu'important de l'anglomanie.

Pour ne pas être trop long, je me limiterai aux anglicismes dans les titres sachant qu'ils sont bien plus nombreux dans le corps des articles :

- Page 3 : "la Chine et l'Union européenne postulent au leadership mondial"
- Page 11 : "Comment Bruxelles veut limiter le dumping social de la route "
- Page 27 : "Sécurité high-tech pour le vélo"


Vous avez dit Digital 

Remarques et propositions du Président A. Sulmon au journal 

La Croix le 7/8/2017.


Suivies de la réponse le 10/8/2017.


Bonjour,

Dans votre numéro du mercredi 2 août (p.7), vous écrivez le titre suivant d’un article consacré au Cambodge : « Le digital aide le travail de mémoire des Cambodgiens ». En français, le mot « digital » désigne ce qui a rapport avec les doigts (on pourrait éventuellement l’associer à ce qui est tactile). Le mot de la langue française correspondant est « numérique ». Donc, en bon français, c’est  le numérique qui aide le travail de mémoire des  (et non le digital)   Lire la suite



Il y a en ce moment un véritable déferlement médiatique qui concerne le harcèlement subi par des femmes de toutes conditions et de tous horizons à tel point qu’on en vient à considérer que le mâle est devenu le mal (incarné). Une féministe américaine a même récemment proposé de tuer tous les bébés masculins à leur naissance… Lire la suite




Byzance tomba aux mains des Turcs tout en discutant du sexe des anges. Le français achèvera de se décomposer dans l’illettrisme pendant que nous discuterons du sexe des mots.  Iire la suite



Dans l’article de La Croix du mercredi 4 avril, vous publiez un article intitulé « La langue de Macron et de la macronie ». Globalement je vous remercie et vous félicite pour l’analyse contenue dans cet article car, en effet, les discours de M. Macron, d’une manière générale sont d’un niveau nettement supérieur à ceux de ses deux prédécesseurs  et il est effectivement important, puisque le président de la république est la voix de le France, que celui-ci s’exprime dans un français irréprochable.           Lire la suite



De : Alain Sulmon [mailto:alain.sulmon@gmail.com]
Envoyé : dimanche 11 mars 2018 14:45
À : '
lecteurs@journal-marianne.com'
Objet : Mon désabonnement à "Marianne"

Bonjour,


Je viens de prendre la décision de ma désabonner de « Marianne » Je voulais tout de même m’en expliquer auprès de votre hebdomadaire pour que, sait-on jamais, cela puisse servir à quelques chose. Lire  la suite